Fermer
Panier (0)
Votre panier est vide.
Filtres

Explication - Alternateur intelligent vs Alternateur à tension fixe

L'alternateur fournit de l'énergie électrique au véhicule pour régénérer la batterie de démarrage après le démarrage moteur, il alimente également les consommateurs électriques du véhicule lorsque celui-ci est en marche.

 

 

Il existe deux principaux types d'alternateurs couramment utilisés dans les véhicules actuels, l'alternateur traditionnel à tension fixe, et l'alternateur moderne intelligent. Les fabricants donnant la priorité à la réduction de la consommation de carburant et à l'adoption de normes d'émissions plus strictes, les alternateurs à tension fixe deviennent moins courants dans les véhicules neufs.

 

 

L'alternateur à tension fixe dispose d'une tension suffisante pour charger une batterie secondaire placée dans le véhicule à un niveau suffisant pour une utilisation auxiliaire ou de loisirs.

 

Le mécanisme de l'alternateur intelligent donne au véhicule la possibilité de maîtriser la tension à la sortie de l'alternateur en fonction des conditions de fonctionnement du véhicule pour réduire la charge électrique, et donc la charge mécanique, de l'alternateur sur le moteur, ce qui ne lui permet pas de charger une batterie secondaire à un niveau suffisant.

 

French Fixed Alternator explained

A. Le moteur ne tourne pas, la tension en circuit ouvert de la batterie de démarrage atteint environ 12,6 V.

 

B. Au démarrage du moteur, l'alternateur produit du courant pour augmenter la tension du dispositif. Le niveau de courant produit dépend de la capacité de l'alternateur, de sa conception, de ce que la batterie peut accepter et de la vitesse du moteur à un moment donné.

 

C. Le régulateurde l'alternateur tend à maintenir la tension cible, généralement autour de 14 V. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une tension de charge complète, cette tension sélectionnée est appropriée pour maintenir la charge de la batterie de démarrage et n'est pas excessive pour un fonctionnement à long terme à ce niveau de tension.

 

D. Le courant circule dans la batterie de démarrage pour la régénérer après le démarrage du moteur et pour alimenter les charges en service à ce moment-là. Ce courant diminue au fur et à mesure que la batterie se recharge, en général cela intervient dans les premières minutes de fonctionnement.

 

E. Le courant est régulé par l'alternateur pour maintenir la tension cible, et peut augmenter ou diminuer en fonction de la mise en service, ou hors service, des charges.

 

Smart Alternator

A. Le moteur ne tourne pas, la tension en circuit ouvert, relativement basse, de la batterie de démarrage est d'environ 12,4 V, l'objectif n'étant pas d'obtenir une charge complète de la batterie de démarrage. Les batteries spécifiques utilisées pour cette application sont sélectionnées pour donner de bons résultats et une bonne durée de vie avec un fonctionnement en charge partielle lors du démarrage.

 

B. Au démarrage du moteur, l'alternateur produit du courant pour augmenter  la tension du dispositif. Ce niveau de tension peut être très élevé pour produire un appel de courant rapide dans la batterie pour qu'elle se régénère plus vite. Le niveau de courant produit dépend de la capacité de l'alternateur, de sa conception, de ce que la batterie peut accepter et de la vitesse du moteur à un moment donné.

 

C. Le régulateur de l'alternateur tend  à atteindre la tension cible, généralement supérieure à 14,5 V.

 

D. Le courant circule dans la batterie de démarrage pour la régénérer après le démarrage du moteur et pour alimenter les charges en service à ce moment-là. Ce courant diminue au fur et à mesure que la batterie se recharge, en général cela intervient dans les premières minutes de fonctionnement. La tension diminue lorsque le courant qui passe dans la batterie de démarrage tombe en dessous d'un niveau prédéterminé, généralement en dessous de 30 A, ce qui signifie que la batterie de démarrage n'est que partiellement chargée, mais suffisamment pour des démarrages répétés.

 

E. Le courant est régulé par l'alternateur pour maintenir la tension cible, et peut augmenter ou diminuer en fonction de la mise en service, ou hors service, des charges. La tension cible évolue en fonction de facteurs tels que la température, les consommateurs électriques, l'état de charge de la batterie de démarrage et la charge moteur.

 

F. Lors de l'accélération et en vitesse de croisière, la tension cible sera basse, autour de la tension en circuit ouvert de la batterie de démarrage.

 

G. Lors de la décélération, la tension cible peut être remontée de manière à compenser une décharge éventuelle de la batterie de démarrage qui se serait produite lors de l'accélération ou en vitesse de croisière.

 

Pendant de nombreuses années l'alternateur à tension fixe a plutôt bien fonctionné comme dispositif de charge des batteries secondaires en plus de la batterie de démarrage du véhicule.

 

Cela a généralement été réalisé par l'intermédiaire de dispositifs qui mettent simplement en parallèle la batterie de démarrage et la batterie secondaire lorsque le moteur tourne, puis les séparent. lorsque le moteur est arrêté.

 

Cependant, du fait de l'utilisation d'alternateurs intelligents, ce type de charge en parallèle n'est plus efficace pour la batterie secondaire. L'alternateur n'ayant pas été conçu pour être un chargeur de batteries, les méthodes de charge de batteries secondaires à l'aide d'un alternateur à tension fixe peuvent également être améliorées.

 

L'alternateur intelligent étant spécifiquement conçu pour la batterie de démarrage du véhicule, il ne tient pas compte de l'état de charge, de la composition chimique ni de l'emplacement dans le véhicule des batteries secondaires, tous facteurs qui sont déterminants pour le dispositif de charge.

 

Pour fournir une charge correcte à la batterie secondaire, la meilleure solution est d'utiliser un chargeur de batterie embarqué BCDC de Redarc. Le BCDC charge complètement la batterie secondaire dans un véhicule équipé d'un alternateur à tension fixe ou d'un alternateur intelligent sans qu'il soit nécessaire de brancher en parallèle la batterie de démarrage et la batterie secondaire.

 

Il dispose d'un processus de charge à plusieurs étapes adapté spécifiquement pour la composition chimique de la batterie, son état de charge, quel que soit son emplacement dans le véhicule.

 

Mutli stage process - french

Lors du processus de charge à plusieurs étapes, Le chargeur de batteries embarqué BCDC de Redarc délivre un courant de sortie maximal à la batterie secondaire lors de la première étape connue sous le nom de « Boost ».

 

Une fois que la batterie secondaire atteint la tension prédéterminée, spécifique à sa composition chimique, elle passe à l'étape Absorption durant laquelle le courant diminue graduellement à mesure que la charge de la batterie augmente, jusqu'à ce que celle-ci soit complètement chargée.

 

Une fois que la charge est complète, l'étape « Float » (entretien) intervient, durant laquelle la tension de la batterie diminue jusqu'à un niveau qui permet de l'entretenir.

 

Dans le cas du profil Lithium cependant, la tension de l'étape « Float » est similaire à la tension de l'étape Absorption.

 

Quelle que soit l'étape du processus de charge, le BCDC peut délivrer davantage de courant, jusqu'à sa capacité maximum, pour couvrir la consommation d'un équipement alimenté par la batterie secondaire, tout en protégeant effectivement la batterie de démarrage d'une décharge excessive causée par le dispositif de la batterie secondaire.

PDF